top of page
Rechercher

Parlons - un peu - d'écriture, parlons d'images, parlons de Noël...

Dernière mise à jour : 31 mars

Noël et Nouvel An approchent à grandes enjambées !

Ma petite contribution : pour cette occasion, je vous offre deux haïgas de circonstance peints

et écrits après être passée devant les Galeries Lafayette. Vous pouvez simplement les lire et les regarder, mais si vous désirez en faire des objets décoratifs - et néanmoins artistiques - prenez une feuille de format A4 et imprimez les ; vous pouvez utiliser du papier photo, du bristol, ou simplement du Canson.

A ceux qui seraient un peu plus bricoleurs, j'offre le leporello "Cinq haïgas" , c'est à dire un petit livre en accordéon que vous pourrez imprimer et assembler vous-même. Il vous suffira de me le demander via le formulaire ci-dessous, je vous ferai parvenir un PDF dédicacé et numéroté et les instructions nécessaires à la réalisation.


Sur la page Qui suis-je ? de mon site, je cite Cocteau : " j’ai fait un travail d’écrivain… et c’est pourquoi tu vois toutes ces lignes, c’est de l’écriture dénouée… J’ai voulu faire un travail de poète, d’écrivain, et je suis resté dans mes limites…

Evidemment, ce qui importe, c’est la vie de la ligne ; quand je dessine, moi, c’est de l’écriture dénoué et renouée autrement et ma ligne peut être vivante ou morte… Le dessin est beau si la ligne est vivante ; une ligne est en danger de mort tout le long de son parcours..."


Ceci pour dire que j'ai toujours associé le texte et l'image, Cocteau parle de la ligne, mais il existe, bien sûr, d'autres combinaisons possibles, et le haïga - association d'un tableau et d'un haïku, lui même souvent très imagé - en est une. Je ne vais pas digresser à propos de cet art, vous trouverez assez d'informations sur Internet et ailleurs si le sujet vous intéresse, je dirai simplement que le haïga est aussi ancien que le haïku puisque Bashô en a été le créateur, que d'autres haïkistes traditionnels l'ont marqué et fait évoluer et qu'aujourd'hui la communication mondialisée, ainsi que le développement des techniques numériques amène une diversification des expériences à laquelle je n'échappe pas.


Voici, ci-dessous, mes deux haïgas de Noël...


Pour recevoir le leporello, merci de remplir le questionnaire de contact ci-dessous.


Quoiqu'il en soit, je vous souhaite d'heureuses fêtes familiales et amicales. Si, malencontreusement, ce n'était pas vraiment le cas cette année, puissiez-vous profiter des petits bonheurs du moment tels que les lumières, les feux de bois, la bascule du solstice, les rencontres fortuites...



52 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


  • Instagram
  • Facebook
  • LinkedIn
bottom of page